Kasım 2019

Entretien avec Metin Cengiz par Martina Toppi

    Martina Toppi: Quand as-tu commencé à écrire de la poésie? Metin Cengiz: Depuis mes années d'enfance je lis de la poésie. En famille nous avons aimé le poème. Je me souviens, peu à peu j'avais commencé à écrire la poésie aussi. Mes copains voulaient de moi un poème pour donner à leurs amantes. Enfantillage… Brièvement j'écrirais quatrains pour les amoureux. Bien sûr tout ces exercices étaient la préparation pour le futur. Je crois que j'écrivais sur une terre culturelle et appris. Aujourd'hui beaucoup de poète écrit sur la même terre.   MT: Qu'est-ce qui t'inspire? MC: Tout. La...

Devamını Oku →

Interview with Müesser Yeniay by Martina Toppi

    MÜESSER YENIAY INTERVIEW It has never been so important to me to understand the living of a poet before even thinking of writing about his or her poems. The life of Muesser Yeniay is strictly linked to her words which, just as blood drops, mark the paper. Just as blood, I say, because blood has a primordial meaning, like the strenght of Muesser’s soul, but it is also a symbol for sacrifice. To be a woman and to be a poet are two dimensions that cost dear every day to someone like Muesser Yeniay. She was born in...

Devamını Oku →